Bruxelles: Sensibilisation au Groupe et au Psychodrame Automne 2021 – Cycle de 3 week-ends

Pourquoi se sensibiliser à la dimension groupale et au psychodrame?

Dans la vie professionnelle, il nous arrive d’être confrontés à des situations groupales qui suscitent des réactions et des émotions pouvant nous surprendre, nous mobiliser voire nous déstabiliser.

Ces vécus peuvent, entre autres, émerger au détour d’une réunion d’équipe, d’une rencontre avec une famille, dans un dispositif de groupe ou encore lors d’un conflit institutionnel.

Par ailleurs, la clinique actuelle nous confronte à des problématiques psychiques et psycho-sociales de plus en plus complexes et difficiles.

Celles-ci nécessitent des dispositifs thérapeutiques innovants qui favorisent la mise en forme et en mots des souffrances psychiques et relationnelles qui ne trouvent pas à se dire.

Les dispositifs de groupe, avec ou sans médiation, sont particulièrement adaptés à ces problématiques.

De plus, les politiques de santé actuelles favorisent les pratiques de réseau et de travail pluridisciplinaire. Celles-ci confrontent de fait les différents intervenants des équipes à de nombreuses interactions groupales.

Enfin, notre expérience nous a montré les potentialités formatrices et transformatrices des dispositifs de groupe et du psychodrame destinés aux professionnels du soin.

C’est pourquoi nous proposons d’expérimenter un processus groupal avec psychodrame afin de ressentir, saisir et élaborer les phénomènes spécifiques qui se déploient dans un groupe.

La temporalité particulière de ce cycle, telle qu’elle est conçue, permettra également d’appréhender les différentes étapes d’un processus de groupe.

Groupe didactique de psychodrame 2017-2018 du CERP asbl

La représentation scénique et le jeu autour des questions et difficultés qui nous touchent, font partie de notre humanité. Moreno, au début du 20ème siècle, en fait une méthode. Ses principes de base : la spontanéité, la présence et la participation empathiques de spectateurs-acteurs, ainsi que la conduite de la séance par un meneur de jeu. Il la baptise « psychodrame ».

Le psychodrame est bien plus qu’un ensemble de techniques. Il s’agit d’une approche spécifique des mécanismes psychiques individuels et relationnels auxquels le jeu ainsi que la mise en situation, offrent un accès privilégié. Le jeu, par la mobilisation du corps, amène un décalage, un changement de point de vue qui ouvre à d’autres pistes, de nouvelles perspectives.

En psychodrame le groupe agit comme « caisse de résonance », comme levier propre à soutenir certaines interactions, lever certaines inhibitions.

Le groupe de psychodrame didactique est un groupe de formation qui s’envisage dans la perspective d’un cursus professionnel.Il est donc destiné à celui ou celle qui souhaite devenir psychodramatiste ou s’approprier la méthode du psychodrame à des fins professionnelles diverses : animation de groupes de parole, de formation ou de supervision, animation d’ateliers, entretien de médiation, enrichissement de la pratique de psychothérapie individuelle, familiale, de couple, de groupe, …

Le groupe didactique permet d’apprendre à occuper les différents rôles du psychodrame: protagoniste, antagoniste (acteur), animateur, co-animateur, observateur.

Chaque participant doit, en conséquence, être prêt à jouer régulièrement à propos de ce qui, chez lui, est en questionnement.

Quand le temps sera venu, après au moins une demi année de participation au groupe, le participant peut animer la séance. Les formateurs l’encadrent et le soutiennent dans son cheminement pour s’approprier la méthode. A la fin de chaque séance (1H30), un temps est garanti pour discuter en groupe des aspects d’attitudes, de théorie et de techniques mobilisés dans l’acte d’animer.

L’année de formation se clôture par un entretien individuel avec un des formateurs. Le but est d’y faire le point sur l’année écoulée et de formuler des pistes pour la suite du parcours.

Stage de pratique de psychodrame psychanalytique individuel

Le Service de Santé Mentale à l’ULB a développé depuis une quinzaine d’années une pratique du psychodrame psychanalytique individuel. Ce dispositif met à la disposition d’un patient un groupe de 3 à 6 acteurs thérapeutes afin de lui permettre de jouer des scènes sous la direction d’un meneur de jeu. Il s’adresse prioritairement à des patients présentant des difficultés importantes de la symbolisation, une rigidité excessive de leur fonctionnement psychique ou ayant vécu des traumatismes irreprésentables. (suite…)