Le psychodrame pour enfants

Jacob Levy Moreno adorait inventer et mettre des histoires en scène. Le jeu, la spontanéité, la créativité des enfants lui procurait une grande satisfaction. Les enfants quittent spontanément le monde réel pour rentrer dans un monde imaginaire et créatif. Ils y créent une nouvelle réalité.
Le jeu est le langage des enfants. Au travers des objets, leurs poupées et autres jouets, ils explorent leur monde. Cette richesse du langage du jeu leur permet de découvrir leur vécu, d’appréhender le monde ou de se réfugier dans un univers imaginaire dans des moments pénibles de la vie. Dans ce monde ils peuvent donner forme à leurs désirs, souhaits, angoisse et manque affectif.
Partant de cet univers de l’enfance, la Forêt Magique, par exemple, est un psychodrame pour enfants de 3 à 12 ans. Les enfants choisissent une marionnette d’animal qui constituera l’objet de transition entre eux et les autres. Ils jouent dans un lieu déterminé : la Forêt Magique, délimitée par un cercle fermé. Là, dans ce monde imaginaire, ils vont symboliser par le jeu des situations de leur vie, des émotions. Ils y cherchent des solutions aux questions et problèmes qui les touchent.
La Forêt Magique leur donne un cadre thérapeutique où ils peuvent, en s’appuyant sur la force du jeu et avec le cadre du psychodrame, retrouver un espace d’intimité et de recherche de soi.
Les quatre piliers de la Forêt Magique sont l’espace de jeu « la plaine magique », les marionnettes, le thérapeute, le groupe.
La plaine magique représente l’espace où les enfants peuvent mettre leur jeu en avant sans craindre de perdre le contrôle sur la réalité. Grâce à cet espace imaginaire, peuvent se dérouler jeux et échanges avec les autres enfants et le thérapeute. L’enfant peut expérimenter, vivre des nouvelles situations, sans crainte.
Les marionnettes ont une grande importance. On travaille avec une série d’animaux ; chaque enfant choisit son représentant. Comme l’animal n’est pas typé l’enfant en déterminera l’âge, le sexe et autres caractéristiques. Cet animal est l’aide, le porte parole de l’enfant.
Le thérapeute est le gardien de la sécurité de l’enfant, du groupe. Il assure que le jeu ne déborde pas. Il stimule et soutient les rôles. Il aide l’enfant, à travers son jeu de la marionnette, à explorer de nouvelles voies, de nouvelles attitudes, de solutions à ses difficultés.
Le groupe est composé généralement de 4 à 5 enfants. Jouer en groupe est très important. L’interaction dans le jeu avec les autres, les commentaires, les interventions permettent d’avancer, de prendre des distances, de grandir, d’évoluer. C’est à travers le jeu de l’autre que l’on arrive ainsi à se comprendre et diversifier ses réactions.
Une séance de la Forêt Magique dure 50 minutes et contient trois parties.

 

  • Au cours de l’échauffement, chacun choisit sa marionnette, lui donne un nom, lui attribue un rôle, une formule magique.
  • Vient ensuite l’action, chacun se met en place, présente les situations, met en scène, joue et rejoue. C’est le temps de la création, de la cocréation, de l’expérimentation de nouveaux rôles.
  • Au moment du partage, chaque enfant verbalise à partir du rôle de sa marionnette ; suite à quoi, le rituel d’enlever la marionnette (J’étais… je suis…) marque la fin du jeu et permet finalement l’expression du vécu de chacun

 

Groupes de psychodrame pour enfants ou adolescents